Le principe général

Le pâturage consiste à faire paître des animaux herbivores, des moutons dans notre cas.

Cependant, le pâturage n’est pas forcement écologique. Pour être « éco », le pâturage doit avoir pour objectif de maximiser l’impact positif sur la biodiversité. Pour cela quelques principes sont à respecter:

  • une charge de bétail réduite et adaptée à la végétation
  • pas d’utilisation de pesticide
  • utilisation limitée des médicaments
  • protection des berges
  • utilisation d’une race rustique

Les avantages

  • pas de production de déchets verts
  • non bruyant
  • améliore le bilan carbone
  • intérêt social (les animaux sont souvent très apprécié des voisins et/ou employés)
  • l’éco-pâturage est plus économique que les solutions mécanisés traditionnelles
  • augmentation de la biodiversité

Il est important de notifier que l’éco-pâturage engendre certaine contraintes supplémentaires! Les moutons de Soay sont des êtres vivant qui bien que très rustiques demandent un minimum d’attention et de soins (abri contre le vent et les pluies, contrôles sanitaires réguliers, apport d’eau et de compléments alimentaires, etc.). La gestion de la pâture est également importante (régulation du nombre d’individus dynamique en fonction des saisons). L’installation d’une clôture adaptée est aussi indispensable.

Pas d’inquiétude! Nous prenons en charge l’ensemble des ces contraintes afin que vous n’ayez plus qu’à profiter de vos nouveaux locataires.